Additional information
Reflections for the week
Online Retreat Weeks
Connect with us
Le JRS, Retraite en ligne: Jour 1 – L’enracinement : Devenir Libre pour Aimer
lundi, novembre 01, 2010


« L’amour inconditionnel de Dieu est la source et le fondement permanent de notre vie. »

Aujourd’hui, au début de votre prière, rappelez-vous que vous êtes en présence du Dieu Saint. Ayez conscience que Dieu vous voit en tout temps et en tout lieux, et qu’il pose sur vous un regard aimant et puissant. Demandez à Dieu ce que vous voulez.

Aujourd’hui demandez à Dieu de vous donner la force de vous remettre au Mystère qui vous entoure, dans la certitude que l’univers se trouve dans les mains de Dieu. Demandez à Dieu qu’il augmente en vous la foi en son amour inconditionnel et en sa bonté qui peut surmonter toutes vos peurs et accomplir tous vos désirs.


Reflections for Prayer

Washington DC, le 1 novembre 2010 – Dans son poème « La Grandeur de Dieu », Gérard Manley Hopkins, le poète jésuite du XIXe siècle, écrit qu’en dépit de tous les efforts de l’humanité pour dissimuler et voiler la présence divine dans notre monde : « là se trouve la source vive au tréfonds de toute chose ». L’étincelle de l’image divine survit même au plus fort des ténèbres. La Charte du Service Jésuite des Réfugiés le confirme à sa manière : « Accompagner les réfugiés revient à affirmer que Dieu est présent à l’histoire humaine, même dans ses épisodes les plus tragiques ».

Saint Ignace a pris conscience que la grâce fondamentale qui soutient la vie chrétienne n’est autre que l’expérience de la présence de Dieu et de son amour inconditionnel manifestés en Jésus et versés dans nos cœurs par le Saint Esprit. C’est pourquoi au début des Exercices Spirituels, il nous invite à une rencontre personnelle avec Dieu qui touche nos cœurs.

  • Nous sommes continuellement créés par Dieu
  • Nous ne pouvons jamais nous dire indépendants de Dieu
  • En nous créant, Dieu soutient notre existence à tous moments
  • Nous sommes toujours en relation avec Dieu notre Créateur, source de notre vie.

Depuis le début, un grand nombre d’hommes et de femmes qui travaillent avec le JRS depuis trente ans ont fait l’expérience de cet immense amour de Dieu. Le père Gary Smith, un jésuite américain qui a travaillé six ans avec le JRS auprès des réfugiés soudanais dans le nord de l’Ouganda, a décrit l’expérience de l’emprise de Dieu dans son journal spirituel, Ils Reviennent en Chantant : Trouver Dieu auprès des Réfugiés :

« Je suis parfois frappé par ce qui m’est arrivé : combien il est étrange et mystérieux que je sois là, partageant la vie de ces merveilleuses personnes, vivant dans un monde qu’il y a encore quelques années je n’aurais pas imaginé. (Aurais-je jamais pu l’imaginer ?) Je suis conscient du fait que celui qui, pendant des années, a vécu loin de Dieu, de la foi et de l’Eglise – en l’occurrence moi-même – est maintenant en train de crapahuter sur les routes du nord de l’Ouganda parce que Dieu a doucement pris possession de mon cœur et que j’ai décidé de parler de cet amour par toute ma vie. Je suis semblable à un navire dont les voiles ont été prises par un vent de tempête venu je ne sais d’où, un vent dont le pouvoir ne m’a été révélé qu’à ce jour, et qui m’a fait lentement me tourner avec dignité vers une nouvelle destination. Ceci demeure un mystère, même après tant d’années. Quel est cet amour dont je parle ? Je ne sais pas ; je ne peux le définir, je ne peux que le désigner ».

Pouvez-vous réfléchir à une expérience de Dieu faite dans votre vie ? Comment expérimentez-vous Dieu présent à votre vie ?

Parlez à Dieu comme un ami parle à son ami.

Parlez-Lui de votre réponse, de vos besoins propres et de vos désirs les plus profonds.

Terminez votre prière avec le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples.



Suggested Reading for Prayer
Principe et Fondement

Exercices Spirituels de Saint-Ignace, paraphrase de David L Fleming SJ

Dieu qui nous aime nous crée et veut nous donner la vie éternelle. Nous répondons à son amour par la louange, la sanctification et le service du Dieu qui nous donne la vie.

Toutes les choses de ce monde sont aussi le fruit de l’amour de Dieu. Ce sont des dons destinés à nous aider à trouver Dieu et à répondre à son amour.

Par voie de conséquence, nous respectons les dons de la création et collaborons avec Dieu en les utilisant, afin qu’en étant de bons gérants nous devenions chaque jour un peu plus des personnes aimantes prenant soin de la création de  Dieu et travaillant à son développement. Mais si nous mésusons des biens de la création, ou au contraire si nous les idolâtrons, nous brisons la relation à Dieu  et nous portons atteinte à notre croissance dans l’amour.

Dans la vie de tous les jours nous devons avoir une juste attitude face aux biens de la création, dans la mesure où nous avons le choix, sans être pour autant liés par une quelconque responsabilité. Nous ne devons vouloir ni la santé ni la maladie, ni la richesse ni la pauvreté, ni le succès ni l’échec, une vie longue ou une vie courte. Car toute situation porte en elle la capacité de nous appeler à donner une réponse d’amour à Dieu.

Voilà quel devrait être notre seul désir et notre seul choix : vouloir et choisir ce qui peut le mieux me conduire à l’approfondissement de la vie de Dieu en  moi.