Additional information
Reflections for the week
Online Retreat Weeks
Connect with us
Le JRS, Retraite en ligne: Jour 2 – Réfugiés dans un Monde de Conflit et de Violence
mardi, novembre 02, 2010


« Innombrables et dramatiques sont les situations d'injustice et de pauvreté dans le monde d'aujourd'hui, et s'il nous faut nous engager à en comprendre les causes structurelles et à les combattre, il faut également savoir descendre et combattre, jusque dans le cœur même de l'homme, les racines profondes du mal, le péché qui le sépare de Dieu, sans oublier d'aller au-devant des besoins les plus urgents dans l'esprit de charité du Christ. »

Aujourd'hui, au début de votre prière, rappelez-vous que vous êtes en présence du Dieu Saint. Ayez conscience que Dieu vous voit en tout temps et en tout lieux, et qu’il pose sur vous un regard aimant et puissant. Demandez à Dieu ce que vous voulez.

Aujourd'hui demandez à Dieu de vous donner la force de vous remettre au Mystère qui vous entoure, dans la certitude que l’univers se trouve dans les mains de Dieu. Demandez à Dieu qu’il augmente en vous la foi en son amour inconditionnel et en sa bonté qui peut surmonter toutes vos peurs et accomplir tous vos désirs.



Reflections for Prayer

Rome, le 2 novembre 2010 – Comme notre monde est beau vu de l’espace ! Sa terre, ses eaux, son air, ses minerais et son énergie, ses forêts et ses fermes semblent capables de nourrir tous les peuples de la terre. Cela nous renvoie au premier chapitre de la Genèse où Dieu jette un regard d’amour sur sa création et voit que cela est bon. Lorsque nous regardons notre planète, nous voyons un monde d’une grande diversité en termes de couleurs, de vie végétale, d’êtres vivants, mais aussi d’hommes et de femmes de langues et de cultures différentes. Mais depuis l’espace nous ne voyons ni les limites ni les divisions de notre monde.

Plus nous nous approchons de la terre, plus nous découvrons comment la famille humaine avec ses différences de langue, de culture, de religion, et d’identité nationale et ethnique, a mis à mal ce merveilleux don de la diversité à travers la compétition et la méfiance qui ont créé des frontières, des murs et des conflits. Les différences se sont transformées en divisions profondes générées par la haine et la violence. Au Moyen Orient, Juifs, Chrétiens et Musulmans, tous se réclamant d’être le Peuple du Livre de la Parole de Dieu, sont souvent profondément divisés et en conflit les uns avec les autres. Dans de nombreuses autres régions du monde, la soif du pouvoir, de la gloire, des ressources et des richesses qui fait courir les peuples, génère des guerres et des conflits ethniques interminables.

Aujourd’hui on estime à 15 millions le nombre de personnes déplacées ou de réfugiés obligées de fuir leur pays par les conflits et les persécutions. La moitié de ces déplacés vivent dans des camps de réfugiés situés dans des régions reculées et inconnues de la frontière. L’autre moitié  fait, malheureusement partie de la masse invisible des personnes vulnérables vivant dans les quartiers périphériques les plus pauvres des grandes villes du monde. Près de 25 millions d’autres personnes déplacées vivent à l’intérieur de leurs propres pays, terrorisés et expulsés de leurs maisons par les forces armées, les groupes de guérilla et les groupes paramilitaires. D’autres qui cherchent la sécurité se voient refuser l’entrée l’asile politique et la protection par l’Europe et les Etats-Unis qui se calfeutrent derrière des hauts murs et des barrières. Ces personnes désespérées, exploitées, victimes de trafiquants humains, sont souvent victimes des formes modernes de l’esclavagisme.

Les péchés de la méfiance et de la division – alimentés par les mensonges, et le désir de gagner plus de pouvoir et de contrôle – engendrent la violence et les déplacements qui sont bien connus des équipes d’hommes et de femmes qui travaillent pour le Service Jésuite des Réfugiés. En dépit de la bonté profonde de notre monde, l’auteur du livre de la Genèse fait état du péché décisif du premier couple humain et termine sur leur expulsion du Paradis. Cela nous rappelle que le péché est une réalité de notre monde. Nous faisons l’expérience de la rupture qu’il opère dans notre propre vie, mais aussi dans notre travail auprès des réfugiés et des personnes déplacées de notre monde.

Dans cette première semaine de retraite, demandons au Seigneur d’ouvrir nos cœurs et nos yeux à la beauté de notre monde mais aussi sur ses ruptures et sur son péché, dont nous sommes tous partie prenante.

Peter Balleis SJ
Directeur International du JRS,
Rome, Italie

Parlez à Dieu comme un ami parle à son ami.

Parlez-Lui de votre réponse, de vos besoins propres et de vos désirs les plus profonds.

Terminez votre prière avec le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples.



Suggested Reading for Prayer
Genèse 1,31

Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon

Genèse 3,23-24

Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d'Éden pour cultiver le sol d'où il avait été tiré. Il bannit l'homme et il posta devant le jardin d'Éden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l'arbre de vie.