Additional information
Reflections for the week
Online Retreat Weeks
Connect with us
Le JRS, Retraite en ligne: Jour 10—Soyez à l’image de l’Incarnation ici !
mercredi, novembre 10, 2010


« Notre péché ne réside habituellement pas dans ce que nous avons fait, ni dans ce que nous avons pas pu éviter, ni dans ce que nous avons essayé de ne pas faire. Il y a péché lorsque vous et moi nous nous sentons à l’aise, lorsque nous ne ressentons pas le besoin de nous soucier de nos frères, lorsque à l’image des Pharisiens nous vivons dans la complaisance. C’est lorsque nous vivons dans l’autosatisfaction que pareils aux Pharisiens et à l’homme riche de la parabole, nous ne prenons pas la peine d’aimer. »

Aujourd’hui, au début de votre prière, rappelez-vous que vous êtes en présence du Dieu Saint. Ayez conscience que Dieu vous voit en tout temps et en tout lieux, et qu’il pose sur vous un regard aimant et puissant. Demandez à Dieu ce que vous voulez.

Aujourd’hui demandez à Dieu de vous donner la force de vous remettre au Mystère qui vous entoure, dans la certitude que l’univers se trouve dans les mains de Dieu. Demandez à Dieu qu’il augmente en vous la foi en son amour inconditionnel et en sa bonté qui peut surmonter toutes vos peurs et accomplir tous vos désirs.



Reflections for Prayer

Kigali, le 10 novembre 2010 – Un dimanche après-midi nous partîmes avec un autre jésuite en exploration à la plage. Nous travaillions dans un camp de chiffonniers appelé Navotas (Philippines) où un million de migrants s’entassent dans des abris de fortune sur le rivage. Les conditions de vie y sont misérables. Les personnes connectent des forêts de fils sur les câbles électriques et font marcher des congélateurs pour faire de la glace, et ce en toute illégalité. Ils dynamitent les récifs de corail pour attraper du poisson qu’ils vendent, détruisant au passage les récifs.

A notre arrivée sur la plage nous avons été pris à la gorge par l’odeur des excréments humains qui s’étalaient sur les galets : la plage sert de « salle de bains ». Puis nous avons vu les enfants jouer dans les eaux polluées de la baie : sacs plastic, nappes d’huile et ordures. Et enfin, et ce ne fut pas le moins terrible : la vision d’êtres humains vivant les tombes éventrées du cimetière proche de la mer. J’étais submergé de dégoût. Mon compagnon a désigné une petite famille accroupie autour d’un feu. La « Sainte Famille », a-t-il dit avec un sourire. « Imagine l’Incarnation ici ». Ma réponse a fusé : « Certainement pas ! Jésus n’aurait jamais accepté de vivre ici. Sans compter qu’il n’aurait pas dépassé l’âge de 8 ans ».

Et c’est alors que j’ai reçu un choc, tandis que mon compagnon me gratifiait de l’un de ces regards signifiant « Ca y est tu commences à comprendre… C’est justement l’endroit où Dieu a choisi d’envoyer son Fils ! Non pas dans un endroit où l’espace vital, l’éducation et les soins de santé pourraient garantir son avenir, mais là où le crime, le manque d’hygiène et d’opportunités pourraient le grever. « Eh oui, c’est ici où Dieu veut être. C’est ici qu’Il envoie Son Fils. C’est ici qu’il vient jouer avec ces gamins qui deviendront ses amis. »

Cet exercice tourne autour de Dieu et de qui est Dieu. Dieu est pour tous et Jésus est venu pour tous, même ceux que nous avons du mal à supporter à cause de leurs pauvretés ou de leurs vices. Cet épisode m’a pris en flagrant délit de préjugés. Un ami m’a rappelé l’immense souci que Dieu a pour chacun de nous et son désir d’être parmi nous, y compris avec les plus misérables. J’espère que cette histoire encouragera les retraitants à abandonner leurs préjugés sur Dieu et sur ceux que Dieu aime.

Dieu ne regarde pas avec les yeux des hommes. Dieu voit tout et aime tous les humains. A travers Jésus et à travers l’Incarnation, Dieu nous le montre. Dieu prend la peine d’aimer et Dieu veut être parmi les personnes au milieu desquelles ni toi ni moi ne nous sentons à l’aise. Pouvons-nous saisir ce que cela signifie ?

Gérard J Clarke SJ
Directeur de pays
JRS Ruanda

Parlez à Dieu comme un ami parle à son ami.

Parlez-Lui de votre réponse, de vos besoins propres et de vos désirs les plus profonds.

Terminez votre prière avec le Notre Père, la prière que Jésus a enseignée à ses disciples.


Suggested Reading for Prayer
Philippiens 2,5-7

Ayez dans le Christ les mêmes sentiments qui sont dans le Christ Jésus : Lui, de condition divine ne retient pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu. Mais il s’anéantit lui-même, prenant la condition d’esclave, et devenant semblable aux hommes ».